madame : « Ils sont une minorité méconnue et discrète dans le monde des préférences sexuelles. Quand près de deux tiers des hommes et des femmes disent être séduits en priorité par le charme ou le physique chez leur partenaire, les sapiosexuels*, eux, sont irrésistiblement attirés par l’intelligence. Mieux, elle les excite. »

Lire la suite de l’article >>

Quelques réflexions cependant,

D’une part, l’intelligence est une chose très relative, elle dépend de l’idée que chacun s’en fait. Intelligence cognitive, émotionnelle, culturelle, de quoi parlons-nous exactement ?

D’autre part, l’attirance est un tout. Si il y a d’abord une attirance intellectuelle, il va de soit que les codes d’attraction physiques sont essentiels pour passer à la suite (cela ne concerne pas uniquement la beauté d’une personne – tout aussi relative que l’intelligence d’ailleurs –  mais aussi de l’attraction des corps).

Enfin, mettre des mots sur la moindre préférence sexuelle, ne nous met-il pas d’avantage dans des cases, laissant peu de spontanéité au désir ?