Sexorama, ce que vous avez peut-être loupé ces dernières semaines

0
4 juin 2018 à 10 h 40 min  •  Catégorie Sexorama par  •  0 Commentaires

On n’a pas toujours le temps de tout lire, tout voir, sur le net. Voici un rapide tour d’horizon d’infos en tout genre que nous avons trouvées intéressantes !

L’addiction au sexe, une nouvelle pathologie ?

Bon, d’accord, on commence ce sexorama par une conférence qui date un peu… Ne soyez pas si pointilleux ! Mais cette conférence mérite totalement sa place ici puisqu’elle pose la question de l’addiction au sexe : activité sexuelle obsessionnelle, Hypersexualité, Addiction ou assuétude au sexe, Nymphomanie … comment qualifier Dom Juan quand il devient « accro » ? Le sexe est-il quantifiable ? Réelle drogue ou nouveau sujet de société, l’addiction au sexe est ici intelligemment et respectueusement abordée.

Pourquoi certaines femmes sont des «chiennes» ?

Attention : titre racoleur ! C’est dommage car  en réalité, voilà un article qui parle… des odeurs. Sens trop « animal », trop émotionnel aussi, Agnès Giard nous donne envie de lire Odeurs et Parfums en Occident, de Brigitte Munier, et nous fait réfléchir à la place de l’odeur dans notre sexualité. Ah oui tout de même, ça reste le blog des 400 culs !

L’exposition saccagée d’Olivier Ciappa à Metz

Les « Couples de la Républiques » et les « Couples imaginaires » d’olivier Ciappa ont été vandalisés dans la nuit du jeudi au vendredi 1er juin à coups de bombe rouge indélébile et d’affiches arrachées. Exposées dans le cadre du festival Rainbow Weeks, on se désole avec l’artiste qui publie sur son compte facebook une jolie tribune, concluant ainsi : « Le mariage pour tous a beau être passé, on est encore très loin de vivre dans une France tolérante et inclusive. Je compte sur vous pour partager cette publication, liker et commenter pour qu’elle s’affiche sur les murs d’actualité d’un maximum de nos contacts. » Faites passer !

SALO, le Salon du dessin érotique

Pour finir sur une touche sympathique, on vous conseille de ne pas passer à côté de la 6e édition du Salon du dessin érotique. Un événement qui célèbre l’art et les « cochons », mais pas les porcs ! Le commissaire du salon le précise : « Ce salon n’est pas là pour raviver la polémique. (…) L’esprit est feignant, il a tendance à grouper, assimiler ceci à cela. Un homme porc n’est pas tous les hommes, l’Islam n’est pas l’Islamisme, la femme n’est pas les femmes, ce qui est général est généralement faux. » Cette année, d’autres espaces parisiens se sont associés à Salo, créant un parcours complet autour « du goût de la découverte, de l’autre, de l’inconnu, du plaisir visuel, gustatif, l’envie d’être apprécié et osons un mot rare et rose : aimé ». Un programme bien attirant, non ?

Salo VI, 111 bis boulevard de Ménilmontant, 75011 Paris

Du 15 au 18 Juin 2018

Horaires VSD : 11h – 20h – Lundi: 11h – 18h

Vernissage Jeudi 14 Juin (sur invitation)

Entrée : 3 €

Réservé aux plus de 16 ans

(c) Dessin de Lia Schilder Lia takes Kish for a ride

 

Poster un commentaire

Aller à la barre d’outils