Sexorama, ce que vous avez peut-être loupé ces dernières semaines

0
6 mars 2018 à 13 h 50 min  •  Catégorie Sexorama par  •  0 Commentaires

Cette semaine, nous vous proposons un tour d’horizon des initiatives proposées pour le 8 mars 2018, non pas pour la journée de la femme comme beaucoup s’obstinent encore à l’appeler mais bien pour la journée internationale de luttes pour les droits des femmes !

Pour un 8 mars de lutte et de grève, à Paris. 15h40 République.

Parce que les inégalités persistent, parce qu’il faut continuer le combat contre les violences faites aux femmes, parce qu’il faut que le gouvernement se réveille et prenne conscience de la réalité afin de prendre des mesures sans attendre, le rdv est donné en cette journée du 8 mars 2018. En ce qui nous concerne, nous y serons !

Soirée des Intelloes : le plaisir féminin

Parce que nos corps sont politiques, au cabinet de Curiosité Féminine, nous considérons que de parler sexualité féminine le 8 mars est aussi une façon de lutter pour nos droits. Pour cette raison l’association participera à la table ronde des Intelloes animée par Arièle Bonte sur le plaisir féminin. Les invités : Alexia Bacouël (sexothérapeute et fondatrice du Cabinet de Curiosité Féminine), Nadia EL Bouga (sexologue féministe et musulmane, auteure de la sexualité dévoilée aux Editions Grasset et Fasquelle), $afia Bahmed-Schwartz (artiste et musicienne) et David Simard (sexologue et philosophe).

Que faire le 8 mars ?

– On peut boycotter les marques sexistes (genre celles qui vous offrirons en cette journée un soutien gorge pour un soutien-gorge acheté),
– On évite d’offrir des fleurs ! (sauf si c’est l’anniversaire de belle-maman),
– On ne parle pas de fête mais de lutte !,
– On peut porter le ruban blanc,
– Faire des dons aux associations féministes,
– Faire grève à partir de 15H40 (heure à laquelle les femmes ne sont plus rémunérées par rapport à leurs collègues masculins),
– Aller manifester,
etc.

Poster un commentaire

Aller à la barre d’outils