SEXORAMA, ce que vous avez (peut-être) loupé ces dernières semaines

0
27 novembre 2017 à 11 h 49 min  •  Catégorie Sexorama par  •  0 Commentaires

On n’a pas toujours le temps de tout lire sur le net. Voici un rapide tour d’horizon d’infos en tout genre que nous avons trouvé intéressantes !

 

Questions de genre

Un extrait de la série « Horace and Pete » de Louis CK montre un couple ayant passé une nuit ensemble et dont la femme laisse entendre qu’elle n’a pas toujours été femme… ce qui pose de nombreuses questions à son partenaire. En regardant ces images on peut s’interroger : faire l’amour avec une personne transgenre reflète-t-il une orientation sexuelle particulière ? Et faire l’amour avec une personne qui a été du même sexe fait-il apparaître une orientation homosexuelle ? Et si aucune de ces questions ne vous taraude, c’est bon signe aussi !

Du sexe au petit déjeuner

Paloma Rincon et Pablo Alfieri ont créé un projet de photos ultra colorées qui associent des aliments au sexe. « Dès tout petits on nous apprend à ne pas jouer avec la nourriture et surtout à ne jamais parler de sexe. C’est pourquoi nous explorons ces deux thèmes de manière innocente pour en faire une ode au plaisir et à la liberté ».

A picorer au petit déjeuner, au déjeuner, au goûter et même au dîner !

 

 

 

 

Le mythe de la virilité

Natacha Polony nous livre une ode à la virilité tellement obsolète qu’elle nous déroule le tapis rouge pour encenser le dernier livre d’Olivia Gazalé « Le mythe de la virilité ». Lorsque l’homme de Polony, ne repasse pas ses chemises, est colérique, fait à la place de sa femme parce qu’il pense qu’il fait mieux qu’elle, est chevaleresque car il « offre sa veste à une femme en robe légère ».

Olivia Gazalé nous aide à nous interroger sur de tels héritages qui pèsent sur les hommes pour sortir de ces clichés et nous questionner sur la multiplicité du masculin.

Olivia Gazalé, Le mythe de la virilité, Editions Robert Laffont, 2017

 

 

 

Dessins érotiques

Le 16 Octobre dernier, dans son émission « Stupéfiant !», Léa Salamé nous présentait des dessins érotiques gays d’Yves Saint Laurent dans son émission intitulée « Les dessins interdits de Saint Laurent ». Ou comment découvrir une facette méconnue de son travail.

Poster un commentaire