Du nouveau du côté des sextoys

0
24 mars 2015 à 11 h 14 min  •  Catégorie Sexorama, Sexualité par  •  0 Commentaires

C’est un marché grandissant, érectile pourrait-on dire s’il on voulait absolument faire des mauvais jeux de mots… Les sextoys n’ont pas attendus les 50 nuances de mister Grey pour attirer un public bien plus large que les aficionados des boutiques de Pigalle (qui d’ailleurs ont pour beaucoup revu leur standing pour se mettre au diapason d’une nouvelle clientèle…). Mais quand il y a des nouveautés originales, voire farfelues, on aurait tord de se priver d’en parler !

 

Depuis le canard et le rabbit (pourquoi ce vocabulaire animalier d’ailleurs ?), de nombreuses marques ont développé des collections tout ce qu’il y a de plus glamour, esthétiques, voire biologiques (si si !). Les sextoys sont de plus en plus beaux il faut bien le reconnaître et on est très loin de ces imitations de verges nervurées aux dimensions improbables et si peu attirantes. De la couleur, des textures douces, des vibrations nuancées, des petits, des plus gros, des pour le clito, pour le vagin, pour l’anus, pour lui, pour elle, pour eux, pour lui dans elle, pour elle loin de lui,… A ne plus toujours savoir où donner de la tête, mais c’est un peu fait pour ça !

Pourtant, deux nouveautés sortent du lot et sont radicalement et diamétralement opposées dans leur conception même du désir et du plaisir à mon avis.

 

Littérature vs anatomie

Dorcel, la célèbre marque de films pour adultes avertis et consentants, a lancé il y a tout juste un an la « gopro des moments intimes ». Comprenez : un vibromasseur avec caméra intégrée… De quoi ? Comment ? Vous avez bien lu ! Le vibromasseur caméra Gaga par Svakom ressemble à une bougie – forme oblongue avec une petite queue à une extrémité. Mais à l’autre extrémité, il est équipé d’une caméra qui peut se brancher sur votre ordinateur à l’aire d’un port USB pour des séances de sex-tchat coquins. Le tout est évidemment parfaitement étanche et, au cas où vous auriez des doutes, la gentille dame qui en fait la présentation vidéo le plonge tout vibrant dans un aquarium. Pratique qu’il n’est pas nécessaire de reproduire chez vous car ça ne procure aucun plaisir et surtout pas à vos poissons rouges. Cette caméra sert donc à « sonder les secrets les plus intimes du corps de la femme », comme l’annonce le site avant de préciser pour les moins poètes des internautes « en voyant l’intérieur de votre partenaire ». Là, un doute m’assaille (ne cherchez pas, il n’y a pas de contrepèterie) : depuis quand sommes-nous excités par nos organes internes ? Le fantasme du gynécologue vicieux est-il si répandu ? Et du coup, allons-nous voire débarquer un nouveau type de vocabulaire du cul ? Fini les « je vais te prendre ta petite chatte », préférez désormais « je vais insérer un objet dure dans ton organe tubulaire musculo-muqueux ». Ça va donner !

 

A l’opposé de cette idée, la toute jeune marque française B-Sensory est en pleine recherche de fond – en mode crowdfounding, donc tout le monde peut participer ! – pour commercialiser son Little Bird. La promesse ? Lisez, vibrez ! Ce sextoy a en effet, la particularité d’être connecté à votre livre érotique… Vous lisez sur votre Smartphone ou votre tablette et, via le bluetooth, votre Little Bird sait où vous en êtes dans votre lecture et vibre en accord avec l’intensité de l’histoire. Le fantasme, les mots, la littérature déclenche le désir et votre jouet assouvit un plaisir… Françoise Rey, la célèbre auteur érotique est la marraine de ce concept érotico-littéraire d’un nouveau genre. Elle voit en Little Bird « un délicieux magicien qui, sans remplacer jamais le pouvoir des mots, saura le galvaniser ! ». Intéressant, non ?

 

Le vibromasseur caméra Gaga par Svakom est en vente ici.

Le Little Bird de B-Sensory est en précommande là !

Il y en a pour tous les goûts ;-)…

Poster un commentaire