En avoir ou pas

0
10 février 2017 à 17 h 38 min  •  Catégorie Témoignages par  •  0 Commentaires

J’ai 30 ans, je suis en couple depuis 4 ans, j’ai une jolie maison et pas d’enfants. Il a toujours été évident pour moi qu’un jour j’aurai des enfants.  A ma mère qui garde des vêtements de bébé pour le jour où j’en aurai besoin, à ma copine qui me laisse sa fille en garde pour que je m’entraîne, à ma cousine qui me demande «Et vous, c’est pour quand ?», je réponds toujours «Plus tard…».

Mais au fond, me suis-je déjà vraiment posé la question de savoir si je voulais un enfant ? Pourquoi est-il à ce point communément admis que nous en voulons toutes, au point de ne pas se poser réellement la question ? Est-ce parce que j’ai joué à la poupée étant enfant ? Est-ce parce que j’ai reçu tant d’amour de ma mère qu’il serait égoïste de ne pas le transmettre à mon tour ? Toutes les femmes ont-elles réellement ce désir d’enfanter ? Ai-je vraiment envie, au fond de moi, de devenir mère ? Cette question, la société y répond chaque jour pour nous, les femmes. Et moi, je voudrais bien que l’on me laisse y répondre seule.

Faire un enfant est un bouleversement incroyable dans une vie, et aujourd’hui, je ne sais pas si j’ai envie de ce bouleversement. Il y a comme un risque que je ne suis pas sûre de vouloir prendre. Evidemment, une fois qu’il sera pris, je n’aurai d’autre choix que d’assumer. J’ai construit une relation de couple solide mais chaque jour nous la mettons à l’épreuve de notre désir l’un pour l’autre, de notre envie de continuer ensemble. Nous savons que rien n’est jamais acquis, et je crois que l’attention que nous portons à notre couple en fait sa force. Ces temps passés à s’aimer l’un l’autre, à s’inventer un avenir d’aventurier-e-s, à rêver d’expériences incongrues, à s’écouter, à se soutenir, nous pourrions les perdre avec l’arrivée d’un enfant. De cela, j’ai peur. Le couple est une porcelaine que l’enfant-éléphant pourrait réduire en miettes. J’ai si souvent entendu que l’arrivée d’un enfant était le jour le plus heureux dans la vie d’une femme. Et j’ai vu tant de couples ne plus tenir qu’à un fil, celui de la parentalité. Je veux continuer d’aimer mon amoureux non pas parce qu’il est le père de mes enfants, mais parce qu’il est lui, parce qu’il me fait rire, parce que j’aime ses fesses, parce qu’il me parle de physique quantique avec passion et que je n’y comprends rien.

Est-ce qu’on renonce à faire un enfant parce qu’on a la trouille ?

Et si je me demandais plutôt pourquoi je ferais un enfant ? Quelle serait la vraie raison ? Parce que non, je ne ferai pas d’enfants pour faire plaisir à mes parents et à mes beaux-parents, même si cela me comblerait de les voir heureux, faut pas déconner !

Qu’aurai-je à transmettre à mon enfant ? Quel monde lui donnerai-je à explorer ? Je voudrais lui apprendre le respect, l’égalité, la tolérance pour que lui aussi participe à rendre le monde meilleur. Je voudrais qu’il découvre l’émotion d’un Kandinsky, le rire d’un Chaplin, la rage de Virginie Despentes. Je voudrais lui apprendre à nager, lui montrer les glaciers islandais, les rizières vietnamiennes et les falaises corses. Parce que, je l’espère, les yeux d’un enfant sont d’une innocence salvatrice pour l’humanité.

Alors il y a des jours où j’ai envie et d’autres non. Le problème c’est qu’un enfant c’est tous les jours. Il n’existe pas de consigne où déposer son enfant les jours où on ferait bien autre chose. Un enfant c’est une responsabilité pour la vie. C’est pire qu’un CDI. On ne peut pas négocier de rupture conventionnelle quand on en a marre. Le doute n’est donc pas vraiment admis dans l’équation.

Mais, tic tac, il y a cette f*** horloge biologique, celle qui t’oblige à prendre une décision là maintenant, parce qu’après tu seras trop vieille, parce qu’après il ne faudra pas regretter d’avoir laissé passer ta chance, parce qu’après ton mec va te quitter et que tu finiras seule en dentier et cheveux violets. Oui mais est-ce qu’on fait des enfants par peur de regretter de ne pas en avoir ? Est-ce qu’on fait des enfants pour ne pas vieillir seule ?

Et si on faisait un enfant juste parce qu’on en a envie, mais genre vraiment envie.

Alors Maman, ne m’en veux pas mais aujourd’hui je ne sais pas encore si j’en ai envie. Avec mon chéri, on doit encore faire des tableaux excel où l’on pèse les pour et les contre. Avec mon chéri, on doit encore s’aimer juste nous deux, et puis après on verra.

© N. De Bacchus

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.