What the Fuck Fest au Cirque Eléctrique

0
29 juin 2018 à 16 h 25 min  •  Catégorie Culture Q par  •  0 Commentaires

Pour la 3ème année, le What the Fuck Fest revient les 6 et 7 juillet au Cirque Electrique à Paris. Ce Festival Queer et sexualités dissidentes propose deux jours de performances, expo, cinéma, spectacles, autour des représentations alternatives des corps, des genres et des sexualités.

Cette année encore la programmation est osée et déjantée avec toujours cette visibilité donnée à la création radicale. Plus qu’un festival, le What the Fuck Fest est un espace d’engagement politique qui donne la parole à ceux qui souvent ne l’ont pas. Il offre un espace à une culture underground qui en France a encore du mal à émerger. Les mauvaises langues diront que l’underground doit par définition rester à la marge et immerger, mais c’est aussi comme cela que l’on se retrouve avec une culture de masse uniforme et une représentation des sexualités très limitée et limitante.

Cette année au What the Fuck fest, vous pourrez écouter un concert Afro-Queer de Zelda Weinen, voir des courts-métrages post-porn queer, ou des performances radicales de Glitter Butch, grosse et gouine et fière de l’être, et de Gordon B. Rec autour des relations interpersonnelles  BDSM PDcis et transPD.

 

L’évènement à ne pas rater à mon avis est le samedi soir à 21h30 : le spectacle de Matthieu Hocquemiller “Le corps du roi”, duo entre Mathieu Jadrazak, drag et chanteur lyrique et Mimi Aum Neko, travailleuse du sexe trans activiste et réfugiée politique sur “Le Ballet comique de la Reine”, oeuvre lyrique du XVIème siècle.

 

 

Rendez-vous au Cirque Electrique le vendredi 6 juillet à partir de 19h, puis le samedi 7 juillet de 14h à 00h.

LE CIRQUE ELECTRIQUE

Place Maquis du Vercors – 75020 Paris

Métro ligne 11 ou tram 3b – arrêt Porte des Lilas

TARIFS

Soirée d’ouverture 10€ – tarif réduit 8€

Soirée Perf* 16€ – tarif réduit 12€

Séance films 5€

Pass festival 25€

RÉSERVATIONS

www.cirque-electrique.fr/index.php/billetterie

 

Poster un commentaire

Aller à la barre d’outils