Guide de survie sexuelle de l’étudiant[e] : quelques clefs pour bien démarrer sa sexualité

0
3 octobre 2017 à 10 h 19 min  •  Catégorie Culture Q par  •  0 Commentaires

Etre étudiant[e], c’est un peu être à l’orée de sa vie d’adulte. C’est un saut vers l’inconnu dans bien des domaines. C’est souvent quitter le foyer parental, acquérir un tant soit peu d’autonomie et se lancer dans cette merveilleuse aventure qu’est la sexualité. Même si pour certain[e]s les découvertes se font avant et pour d’autres bien après (car bien sûr chacun s’y frotte quand ça lui pique), on peut considérer la vie étudiante comme le moment qui cristallise de nombreuses interrogations sur la sexualité. Flore Cherry et Guenièvre Suryous ont alors consacré ce premier tome de la nouvelle collection des éditions Tabou des « Guides de survie sexuelle » aux étudiant[e]s. Flore Cherry est journaliste sexo notamment pour le magazine Union, et créatrice du premier salon de la littérature érotique. Guenièvre suryous est illustratrice et créatrice du blog Secrets de Coquines. J’ai rencontré Flore qui m’a raconté pourquoi s’être intéressée à la vie étudiante « cet âge charnière dans l’expérimentation de la sexualité ».

Un livre pour le plaisir

Au Cabinet de Curiosité Féminine, on en a souvent parlé, l’éducation sexuelle en France renferme encore bien des lacunes. Si l’école remplit (plus ou moins) son rôle en termes de prévention sexuelle, qui s’occupe de l’éducation au plaisir ? Flore Cherry m’explique avoir observé, lorsqu’elle était étudiante, qu’il y avait un double discours sur la sexualité. « L’un est anxiogène, centré sur les risques que l’on prend en terme d’IST et de violences sexuelles. C’est le moment où les parents perdent le regard sur l’enfant et ce discours est un moyen de se substituer à l’autorité parentale. Il se conjugue à la pornographie (NDLR : mainstream) qui renvoie de nombreuses injonctions à la performance».

Face à cela, il est parfois difficile de penser au plaisir que le sexe est censé nous offrir. Se lancer dans sa vie sexuelle est souvent synonyme d’un plongeon dans l’océan sans avoir vraiment appris à nager. Mais à qui demander conseil ? Flore Cherry m’a raconté que lorsqu’elle a demandé à une classe d’étudiant[e]s « Où vous informez-vous sur la sexualité ? », la majorité a répondu « Auprès de mes ami[e]s ». Si les ami[e]s sont de formidables confident[e]s, ils ou elles ne sont pas toujours une source fiable d’informations vérifiées. C’est pour cette raison, qu’il lui a semblé essentiel de réaliser un « Guide de survie sexuelle de l’étudiant[e] ». Un livre drôle, léger mais avec des vraies infos dedans que ce soit sur des pratiques sexuelles, ou sur comment (mieux) parler de sexualité. On y trouve même des témoignages qui nous rappellerons que la situation que nous vivons, nous ne sommes certainement pas la première personne à la vivre. Et ça c’est toujours rassurant !

Garanti sans injonctions

L’exercice du livre de « coaching » est souvent bien difficile. Je suis personnellement souvent assez réticente à les lire car pour la plupart ils regorgent de « Il faut !/ Tu dois ! ». Pour le coup Flore Cherry relève très bien ce défi. Ce petit guide est garanti 0% injonction ! Effectivement, il n’a pas pour objectif de vous délivrer la méthode révolutionnaire qui fera de vous le.la meilleur[e] coup du campus. Mais tout simplement de répondre à quelques questions que tout[e] étudiant[e] s’est posé, de donner des clefs pour ouvrir le dialogue. Il s’adresse aux filles comme aux garçons sans distinction de genre ou d’orientation sexuelle, (avec un petit bémol sur les dessins où l’on regrette l’absence de représentation homosexuelle). Ce livre est loin d’être exhaustif, il n’en a pas la prétention, mais il est un point de départ pour s’interroger sa sexualité. Flore Cherry a observé que la vie étudiante, moment des premiers couples, est aussi le début du jugement sur la sexualité. Comment faire face à ces regards, ces remarques qu’un[e] partenaire nous renvoie ? Comment s’affranchir de ce poids ? Flore Cherry a fait ce livre justement pour leur dire «  Fais-ce que tu veux, comme tu le veux ! Impose-toi et fais respecter tes limites ! »

C’est simple mais tellement nécessaire de le rappeler !

Guide de survie sexuelle de l’étudiant/e, de Flore Cherry et Guenièvre Suryous, Tabou Editions, 2017, 9,90€

Poster un commentaire