L’herbier sauvage

0
7 juillet 2016 à 9 h 44 min  •  Catégorie Chroniques littéraires, Culture Q par  •  0 Commentaires

Promenade en sous-bois

Chic, je l’attends avec impatience depuis un moment, il arrive enfin, l’herbier sauvage ! « Livre illustré socio-érotique à effeuiller pour assouvir curiosité et plaisir », annonce le dossier de presse. Ces mots vous parlent autant qu’à moi ?! Lisez la suite…

 

« Orgasme blanc » , « La Bouche », « Les plans à plusieurs », « Chimio », tels sont quelques titres des nouvelles que l’on peut découvrir dans ce très bel ouvrage, illustré par d’oniriques dessins de Chloé Cruchaudet, doux autant que crus, presque voilés.

Les récits, écrits à la première personne, ne sont pas issus de l’imagination de l’auteur. Ce sont de vraies aventures, de vrais fantasmes, qui ont été confiés, puis retranscrits par une plume respectueuse, ouverte, parfois candide, presque vierge. On y trouve de tout, de toutes, de tous, et ça délecte la curieuse polymorphe que je suis.

C’est Fabien Vehlmann qui en a eu l’idée. Il a rencontré des hommes et des femmes dans la France entière, autour d’un café, dans des « parties fines », et il a recueilli leurs confidences. D’abord publiées au sein de la revue numérique de bande dessinée qu’il a co-fondée, « professeur Cyclope », il en  fait aujourd’hui un recueil, dans la collection Noctambule des Editions Soleil.

Un véritable « sex-reporter », se nomme-t-il lui-même ! Parfois, il utilise un jeu de cartes questions/réponses lorsque la timidité l’emporte, parfois les propos fusent. Il observe, note en marge ses commentaires, touchants, marrants, troublants. Surgissent en nous à la lecture les images de la scène originelle, racontée par le narrateur/ la narratrice, et de la scène du récit, esquissée par l’auteur. On se retrouve un peu dans la tête des deux… C’est délicieux !

herbiersauvage_video1Fabien Vehlmann, on le connaît, mais dans d’autres sphères : il est le scénariste de la célèbre bande dessinée Seuls (avec Bruno Gazotti), ou encore de Spirou et Fantasio (avec Yoann). En bon éclectique, on peut citer aussi à son actif Jolies Ténèbres (avec les Kerascoët) ou Les derniers jour d’un immortel (avec Gwen de Bonneval). Dans le cadre de ce projet, il joue lui aussi le jeu de se dévoiler -sagement- dans des vidéos rigolotes où il explique la genèse du projet et sa méthode d’entretien. Ca nous rassure, ça nous donne envie de nous confier, il a l’air sympa et pas tellement dangereux, celui-là !

L’Herbier-sauvage-AUn auteur qui est capable d’écrire autant des histoires de Q que d’exoplanètes ou de marsupilami ? qui l’assume avec panache et humour ? qui demande à une dessinatrice talentueuse et engagée de les illustrer ? On adore, on recommande, et on espère très fort qu’il y aura des suites…

L’Herbier sauvage, Fabien Vehlmann & Chloé Cruchaudet, Editions Soleil, Collection Noctambule, mai 2016

 

Poster un commentaire