Mesdames, Messieurs, devenez de bonnes salopes !

C’est pleine de curiosité et d’excitation que je reçois puis entrouvre ma nouvelle acquisition. Un bouquin de plus pour faire grimper les piles qui jonchent le sol de mon appartement !
Le titre m’appelle et m’interpelle : quoi, il existe dans ce monde des femmes qui s’auto-proclament « salopes » avec fierté ? mais ce sont des révolutionnaires !
Elles y accolent le terme « éthique », apanage des gauchos coolos ? mais elles vont être bannies ! Pourvu qu’elles ne soient pas blondes, elles seraient totalement foutues !
Et non, en lisant le sous-titre, je suis rassurée : les deux auteures nous affirment être sereines et pouvoir même nous accompagner sur ce chemin de liberté …
Mais de quelle planète viennent-elles ?
A ce stade de lecture, je me sens déjà reconnaissante envers ces martiennes américaines, le reste s’annonce bien !

Dossie EASTON et Janet W.HARDY, aventurières sexuelles, écrivaines (en sus de beaucoup d’autres choses), ont publié cet ouvrage pour la première fois en 1997 aux Etats-Unis, puis au début des années 2000 avec une nouvelle édition, cette fois traduite en français par Tabou Editions.

Enrichies d’une réflexion théorique, mais surtout d’une expérience éclairée, les deux amies/amantes/co-auteures parlent avec leurs mots du polyamour, concept né aux Etats-Unis des courants sex-positifs, dont on parle de plus en plus en Europe et en France.
Le polyamour, ou se laisser la possibilité d’aimer plusieurs personnes en toute transparence, en toute fidélité, en respectant l’autre et ses émotions.

Je vous conseille de prendre le temps de la lecture parce que les coquines nous déstabilisent à maintes reprises !

En effet, nous voici invités dès le départ à interroger les mythes de l’amour et du couple tels qu’ils sont véhiculés dans nos sociétés occidentales contemporaines :

« Mythe n°1: les relations monogames, il ny a que ça de vrai
Mythe n°2: lamour romantique sinon rien
Mythe n°3: le désir sexuel est une force destructrice
Mythe n°4: aimer quelquun nous autorise à contrôler ses fais et gestes
Mythe n°5: la jalousie est inévitable, on ny peut rien
Mythe n°6: les aventures réduisent lintimité dans la relation primaire
Mythe n°7: lamour fait des miracles »

Aïe, ça pique, ce ne seraient donc que des mythes, mais moi je l’attends mon prince charmant qui devinera et comblera toutes mes attentes, au lit comme dans la vie…

Pas de panique, si l’on a envie de tenter la déconstruction de ces mythes tenaces, nous voici accompagnés  par les auteures avec une boîte à outils et des conseils concrets :  « comment être une bonne salope », « accepter les conflits », « l’éducation des enfants », « cartographie de la jalousie », « la salope en couple »  etc.
Il y a même des exercices pratiques.
Parce que, ne nous y trompons pas, ce n’est pas facile d’avancer sur le chemin de salope : il faut une sacrée dose de courage, d’introspection, de lucidité et de communication.

On se voit enfin proposer diverses formes d’amour et de sexualité : les relations platoniques, l’amitié, le sexe entre amis, la vie de célibataire, les partenariats multiples, les cercles et tribus, le sexe en public…. et même l’abstinence et la monogamie.
Et oui, les auteures dénoncent une idéologie dominante, mais elles ne sont pas prosélytes et ne reproduisent pas une exclusion qu’elles ont elles-mêmes subies.
Elles considèrent qu’à partir du moment où l’on fait un vrai choix, en conscience, tout est respectable et potentiellement épanouissant.

Cet ouvrage généreux nous permet donc à tous, polyamoureux ou monogames convaincus, de réfléchir à nos mécanismes inconscients et conditionnés sur le couple et ce qu’il « doit être », et d’inventer une autre façon de se comporter et de vivre ce(s) partenariat(s) intime(s) pour plus de liberté et de créativité.

Quelques pensées de Dossie et Janet pour la route :

«Je mérite d’être aimé.
Je suis sexy comme je suis.
Je demande tout ce que je veux et je refuse tout ce que je ne veux pas.
Les difficultés me font grandir.
Chaque relation contribue à mon évolution personnelle.
Je possède en moi tout ce dont jai besoin pour être épanoui(e).
Le sexe est un merveilleux moyen dexprimer tout mon amour.
Je trouve ma propre voie vers lextase. »

Moi j’ai commencé à me les répéter chaque matin, avant le café, en me souriant, et mes journées sont transformées !

Références:

La salope éthique, Guide pratique pour des relations libres sereines
Dossie Easton et Janet W. Hardy
Tabou Editions

La salope éthique 2

Autres ouvrages sur le même thème:

  • Guide des amours plurielles: pour une écologie amoureuse, Françoise Simpère
  • La déliaison amoureuse, de la fusion romantique au désir dindépendance, Serge Chaumier

Site français sur le polyamour : www.polyamour.info