Deuxième Atelier sexualité masculine à Toulouse, ce qu’il s’est passé…

1
5 décembre 2016 à 12 h 53 min  •  Catégorie Comptes-rendus des ateliers par  •  1 Comment

Je l’avais annoncé après le précédent atelier qui avait eu lieu à Divine for Love, il y en aurait un deuxième, et ce sont à nouveau 15 participant-e-s qui se sont joint-e-s le 24 novembre pour apprendre et échanger.

Cette fois -le message serait-il passé via mon dernier compte-rendu ?- la gente masculine était plus nombreuse que la féminine, et ce fût donc forcément différentComme toujours dailleurs, lalchimie nest jamais la même et cest ce qui fait la magie particulière de ces moments partagés !

Nous avons investi un nouveau lieu pour le Cabinet de Curiosité Féminine, nouveau lieu dailleurs dans le paysage toulousain, le LabOikos. Cet immense espace chaleureux de près de 3000 m2 (je vous rassure, on nen a utilisé quune minuscule partie bien à labri !) propose formules de co-working , salles de réunion modulables, ateliers divers et variés, en plein centre-ville dans le quartier Saint-Aubin. Nous y étions bien

Nous avons de nouveau cité les clichés qui gouvernent la sexualité des hommes, ce quils ont appris depuis tout petits, ce quon leur impose, ce qui se fait et ne se fait pas si on veut être « virils », et puis comment ils ont évolué en essayant progressivement de sen départir.

Ils ont parlé de leur soif de voir leur corps entier pris en compte et caressé, alors que lon nous répète sans cesse que les mecs « ne pensent qu’à leur bite ». De leur pression de se sentir seuls responsables du plaisir de leurs partenaires, de leur peur de n’être pas suffisamment performants, de leur envie parfois de se laisser faire

Ils ont parlé de leur chemin pour oublier un peu leur éjaculation, but soi-disant suprême et ultime, pour prendre le temps, pour profiter des saveurs, pour les diversifier, en complicité avec leur partenaire, sans « actif » ni « passif », sans « dominé », ni « dominant ».  Simplement ensemble pour accéder à un « plateau de plaisir » comme la dit si justement un participant.

Bref, cela a été posé en conclusion, cest bien rare et « cool » de parler sexe entre inconnu-e-s, et ça ouvre des horizons !

Merci à vous tou-te-s, jai eu beaucoup de plaisir et de joie à vous voir vivre ce moment ensemble et en confiance.

En complément de ces quelques mots, les dessins ci-dessous de Delphine Panique, que lon remercie vivement d’être venue parmi nous pour la deuxième fois.

Prochain atelier le 8 décembre, réservé aux femmes cette fois, « Sexualité féminine, Déconstruisons nos croyances limitantes ».

Poster un commentaire