Des émotions dans les ateliers du Cabinet de Curiosité Féminine

4
5 février 2014 à 10 h 22 min  •  Catégorie Comptes-rendus des ateliers par  •  4 Commentaires

Un lieu atypique de préférence, des femmes, mais aussi des hommes parfois (selon les ateliers), une quinzaine de personnes tout au plus, du vin, des amuse-bouches de circonstances, dans les ateliers on parle bien de sexualité dans une ambiance détendue et décomplexée. Nous appellerons un chat…un chat et une chatte…une chatte!

Les participant(e) viennent de milieux sociaux-professionnels complètement différents, toutes les tranches d’âges sont représentées, mais le plus surprenant, c’est qu’ils/elles ne viennent pas entre copains/copines. Ils/elles viennent généralement seul(e)s, au plus, accompagné(e)s d’une amie pour laquelle, ils/elles n’ont aucun secret.

Les participant(e)s viennent parce qu’ils/elles se posent des questions, ou qu’ils/elles ont besoin d’aller plus loin sur le sujet que l’on traite ou parfois par simple curiosité. Le partage des ses propres expériences permet de se sentir moins seul(e)s et de se rendre compte qu’on a une approche de la sexualité plutôt « saine » (eh oui, même sans avoir 12 orgasmes par jour et que l’on n’est pas une « femme fontaine » ou bien que l’on a des fantasmes que l’on qualifierait d’étrange…). On casse les clichés, sortons du dictat « de la sexualité qu’il faut avoir à tout prix» que beaucoup de magazines veulent nous faire avaler, comme si il y avait une seule bonne recette pour atteindre le plaisir hors il y a autant de sexualités que de femmes et d’hommes sur terre.

Au début des ateliers, avant que cela commence, il y a une petite gêne de la part des participant(e)s c’est vrai, mais elle se dissipe très rapidement. Lorsque le ton est donné, ils/elles se rendent compte que le sujet n’a rien de gênant. Nous rions beaucoup chaque fois, et parfois l’émotion nous emporte. Les hommes et les femmes parlent ouvertement. Il n’y a pas de jugement de valeur ni de discours sur une sexualité « normative ». Le pari est gagné, nous parlons d’un sujet encore trop souvent tabou sans aucune honte et sans aucune vulgarité. En tant qu’animatrices (ou animateurs), nous écrivons à l’avance (parfois avec l’aide d’autres intervenant(e)s) des contenus d’ateliers riches, aux informations renseignées, il y a une certaine rigueur tout de même afin de ne pas partir dans tous les sens, mais loin de nous l’envie de faire un « cour théorique ».

A la fin, ce qui est fascinant, c’est que les participant(e)s paraissent avoir vécu quelque chose de différent, on dirait qu’ils/elles se connaissent depuis longtemps. Parler de choses intimes rapproche les gens.

Je dirais que tout(e)s les participant(e)s ont, à un moment de la soirée, appris quelque chose que ce soit dans la partie « historique » ou bien lors la partie plus « physiologique » mais aussi lors des échanges que l’on a pu avoir tout au long de l’atelier.

Voir les prochains ateliers >>

4 Commentaires

  1. ANNE-CLAIRE / 5 février 2014 at 10 h 55 min / Répondre

    Top ! J’ai eu l’occasion de participer à un atelier en juin dernier, sur l’orgasme féminin. Ludique et informatif, l’atelier était super convivial et j’y appris beaucoup de choses. Les organisatrices sont adorables, c’est un moment de plaisir partagé pour elles comme pour nous c’est évident. Il était temps que le sujet sorte du placard, je crois que les hommes gagneraient aussi à suivre le CCF sur internet à poser plus de questions pour démystifier certaines choses.

  2. Marie / 5 février 2014 at 16 h 24 min / Répondre

    Un apéro dînatoire, un lieux atypique, des hôtesses délicieuses, et des copines d’atelier charmantes…. Quoi de mieux pour parler avec plaisir et sans tabou de sexualité. Une très belle initiative de la part d’Alexia et Camille, et j’espère que ce projet continuera encore très longtemps.

  3. Alexandra / 8 février 2014 at 12 h 25 min / Répondre

    Je suis une fidèle de ces ateliers ! C’est important pour moi de pouvoir discuter entre filles de ces choses-là. Mes amies ne sont pas toujours prêtes à tout aborder…Ici je trouve une ambiance super chaleureuse, une parole décomplexée et surtout des réponses à mes doutes et à mes questionnements. J’aime beaucoup la partie historique qui fait bien comprendre où nous en sommes aujourd’hui de nos propres pratiques sexuelles. Et puis Camille et Alexia sont vraiment adorables ! Ces rendez-vous sont bien différents du discours que l’on trouve dans les magazines féminins.

  4. Elise / 9 février 2014 at 11 h 06 min / Répondre

    Deuxième participation hier aux ateliers du Cabinet des curiosités féminines et une nouvelle réjouissance ! Après le sauna d' »Orphée », nous voici dans le « boudoir de Marie » : quel joli décor ! Un super accueil d’Alexia et Camille et nous voilà parties à discuter du désir dans le couple pendant près de deux heures. J’ai partagé pleins de réflexions qui ne sont pas forcément faciles à exprimer avec mes autres amies et toutes les participantes ont également partager leurs avis avec intelligence et douceur. Mention spéciale aux citations littéraires d’Alexia que j’adore !

Poster un commentaire