Ce qu’il s’est passé dans notre dernier atelier parisien ; Couple, désir dans le temps

0
2 février 2016 à 11 h 02 min  •  Catégorie Comptes-rendus des ateliers par  •  0 Commentaires

C’était le 21 janvier dernier, nous étions plus d’une dizaine de femmes dans le petit écrin de Sophie, sa boutique « Licence noire » à avoir envie de parler du couple et du désir dans le temps. Certaines en couple, d’autres non mais toutes étaient curieuses d’entendre comment faire durer ce sacro-saint désir tout au long de notre vie à deux….

Alexia nous a donné quelques décryptages du désir dans la vie érotique du couple pour comprendre comment le faire perdurer ou le ranimer. Mrs Rose a partagé quelques réflexions sur la difficile cohabitation entre l’espace de sécurité attendu du couple et notre envie d’aventure.

Comme d’habitude, nous n’avons communiqué aucune recette mais nous avons donné de bons ingrédients avec beaucoup de générosité.

Libres aux femmes de rentrer chez elles et de faire leurs propres mélanges dans leur cuisine ou bien leur chambre à coucher…

Le bonheur de nos ateliers repose comme toujours sur les généreux partages de nos participantes qui sont pour certaines adhérentes, régulières mais aussi nouvelles à s’interroger avec nous sur des sujets qui nous sont chers.

C’est pourquoi nous avons décidé de partager le message d’ Anaïs envoyé aux lendemains de l’atelier. Nous la remercions car il résume selon nous très bien ce que l’on peut trouver dans nos ateliers :

« Je suis arrivée un peu minée, avec en tête l’idée que mon couple était peut-être sur une mauvaise pente. Après tout, c’est ce qu’on s’entend rabâcher, qu’une vie sexuelle débridée est un signe de bonne santé d’une relation… Et je suis repartie rassurée, ragaillardie, pleine d’une énergie nouvelle. C’est fou comme partager ses inquiétudes, et entendre des témoignages de la part d’autres femmes, permet de relativiser: non, il n’y a pas UNE sexualité, ni un seul chemin vers une sexualité épanouie. Durant l’atelier je me suis fait la réflexion que c’était beau, toutes ces personnalités et ces sexualités différentes. Beau et riche. Et ça m’a donné encore plus envie d’être moi-même et d’assumer mes désirs – et mes absences de désir 😉 J’ai vraiment apprécié le soin que vous avez pris toutes les deux de donner une vision plus juste de la sexualité, dans tout ce qu’elle a de complexe, et le tout en étant très simple et accessible. Merci beaucoup 🙂 »

Comme dit Alexia « Le désir est la preuve que l’on est en vie, l’assouvir c’est exister… », bien que la période des vœux vienne de se conclure, nous vous souhaitons néanmoins de bons assouvissements !

Poster un commentaire