Ce deuxième atelier proposé à Roubaix, le 5 novembre dernier, était mixte, nous répondions à une demande d’hommes curieux, eux aussi, de participer à un atelier.

Nous étions donc 10 participants (5 femmes et 5 hommes) réunis autour d’un apéro pour aborder le thème « dans la tête des hommes », animé par Emmanuelle et Violaine. Au départ, l’ambiance était plutôt dans l’observation, puis, chacun se sentant de plus en plus à l’aise, nous avons pu parler plus librement et sans jugement.

Nous avons commencé par faire un inventaire d’idées reçues sur les hommes et leur sexualité : quelques-unes d’entre elles nous ont laissé dubitatifs : « Pour les hommes, la femme qui couche le 1er soir est une salope », mais aussi « Celle qui ne couche pas est une allumeuse » ! On a aussi entendu que pour eux, « Les femmes (seraient) douces » mais aussi « Les femmes (seraient) hystériques » ! Sans oublier le fameux : « le porno c’est pour les hommes » et bien d’autres… Il y avait donc du travail pour déconstruire tout cela !

Nous avons aussi échangé autour de chiffres tirés de l’étude de Philipe Brenot : « Les hommes le sexe et l’amour », dans lequel nous apprenons par exemple que :

  • 70% des hommes trouvent que les femmes compliquent les situations (!),
  • 87% des hommes en couple se masturbent,
  • Le couple reste la première valeur avant la famille et le travail
  •  Dans le porno, ils préfèrent les scènes hétéros multipartenaires, leurs pratiques préférées sont la fellation, la levrette, et la sodomie.
  • Etc…

Nous avons parlé de sexualité, de génitalité et d’érotisme.

Nous avons aussi insisté sur la notion des trois invariants dans la sexualité : éjaculation masculine moyenne après 17 secondes de coït, temps réfractaire irrépressible et orgasme féminin inutile dans la reproduction…

Il nous a également semblé important de rappeler que l’amour ne suffit pas pour consentir à une relation ou une pratique sexuelle, mais que l’envie et le désir doivent être mis au cœur du consentement.

Nous remercions chaleureusement les participants d’avoir eu le courage, la générosité et la curiosité d’être venus partager avec nous cet atelier.