Atelier Sexualité masculine, déconstruisons nos croyances limitantes ! à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

1
25 mai 2017 à 8 h 50 min  •  Catégorie Comptes-rendus des ateliers par  •  1 Comment

Premier atelier du Cabinet de Curiosité… Masculine ?!

Premier atelier réservé aux hommes en tous les cas, avec la proposition – que nous avions déjà faite aux femmes – de déconstruire leurs croyances limitantes.

C’est très émue et curieuse que j’ai reçu ce groupe au Lab’Oikos.

Des militants, courageux, qui venaient pour certains en éclaireurs avec la mission d’en parler ensuite aux copains ! des sincères, des touchants, des frères.

« Un homme se doit d’être performant, de bander dur, longtemps, sinon il est un mauvais amant ».

« Un homme se doit de faire jouir sa partenaire »

« Un homme est forcément infidèle »

« Si je confie mes fantasmes, elle va me trouver pervers »

« Un acte sexuel doit forcément trouver sa finalité dans l’éjaculation »

Des croyances qui rôdent dans la société, dans les discours communs, s’insèrent dans les éducations (ou non-éducation plutôt) et se font nôtres. Empêchant une exploration plus subtile et personnelle de nos érotismes…

Tous ensemble, ou par petits groupes, chacun a pu échanger et se concentrer sur sa croyance la plus limitante à l’instant présent, et réfléchir au prochain petit pas pour bouger.

Nous avons fini par débattre : une animatrice femme, pour un groupe d’hommes, gênant ou pas ?! « c’est bien que tu nous aies laissé aussi des moments entre nous en petits groupes pour que l’on se sente plus libres », « tu animes donc tu n’es pas tout à fait dans le groupe, ça va très bien », « pour moi ça n’a rien changé, c’est même très chouette ».

Alors, ok, je me ferai un immense plaisir de réitérer !

Avec ces quelques mots, pour la première fois les dessins drôles et émouvants de Docteur C, grand merci à lui !

Prochains évènements à Toulouse :

16 juin : GRRRR le Cabinet de Curiosité Féminine de Toulouse fête ses 3 ans !

17 juin : Atelier Le plaisir, ça s’apprend ?! (réservé aux 18-25 ans)

29 juin : Ouvrir son couple à l’inconnu-e-s (mixte)

Poster un commentaire