Atelier Ouvrir son couple à l’inconnu-e-s (2) à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

3
7 juillet 2017 à 16 h 28 min  •  Catégorie Comptes-rendus des ateliers par  •  3 Commentaires

Deuxième atelier sur ce sujet -après la conférence éponyme que j’avais animé avec l’association Le Cri de la Chatte – de nouveau dans les accueillants et familiers locaux du Lab’Oikos.

Est-ce dû à l’été ? au fait que ce soit le dernier atelier de la saison ? le sujet ? Il n’empêche que l’ambiance a vite été détendue et les échanges particulièrement profonds et intenses.

Couples, personnes seules, hommes, femmes, nous étions tou-te-s venu-e-s pour nous interroger sur ce qu’est l’ouverture de la relation à l’inconnu-e-s.

Il a été beaucoup question de la notion d’exclusivité, ou plutôt de non-exclusivité, sexuelle ou affective. On s’est demandé quels tabous ou conditionnements il fallait dépasser, ce qu’était le polyamour, si on se reconnaissait dans ce terme, quels ingrédients étaient nécessaires pour s’aventurer en dehors des sentiers balisés de la monogamie. On s’est demandé aussi si décider d’aimer plusieurs personnes, ce n’était pas éviter d’en aimer vraiment une seule, par peur d’être dépendant-e et vulnérable, de « mettre tous ses oeufs dans le même panier » dans une société de consommation où rien n’est certain…

Il a été souligné l’amour de soi et la maturité émotionnelle comme préalables pour être en mesure de s’écouter et ainsi de ne pas s’abîmer. Et puis connaître ses propres envies, être en capacité de les communiquer à l’autre en transparence, en sincérité, respecter ses peurs, celles de l’autre…

Ouvrir son couple à l’inconnu-e-s, quelqu’il soit (et pas forcément au tiers dans son lit !), à envisager donc comme un véritable chemin initiatique, pour soi, et pour la relation…

Comme  à chaque atelier, il y a eu des échanges en petits groupes, en grand groupe, dans la confidentialité et la bienveillance, et tout le monde en terminant a souligné se sentir moins seul-e et moins perdu-e dans cette quête passionnante…

Merci à tout le groupe d’avoir fait de cet atelier un moment si riche et si généreux, et à Savage Slit pour ses dessins que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Bel été à vous, et on se retrouve en septembre pour une nouvelle programmation !

3 Commentaires

  1. Damien / 11 juillet 2017 at 9 h 08 min / Répondre

    Très intéressante votre approche, les sujets que vous abordez et les réflexions qui en découlent.
    Bravo ! Hâte de vous relire 🙂

    • Capucine Moreau / 11 juillet 2017 at 10 h 20 min / Répondre

      Merci de ce retour Damien !

  2. Divine Cassiopée / 6 septembre 2017 at 10 h 31 min / Répondre

    Ah moi j’ai remis du piment dans mon couple en traitrise ^^

    c’est vrai et j’en ai pas honte.
    J’avais tant de fantasme, exhib, triolisme (voir++++), domination, échangisme que mon homme jaloux me refusait.

    J’ai donc décidé de faire ça en virtuel mais sans rien lui dire au début.

    Mais une fois j’ai zappé de fermer ma page

    il l’a vu et à ma plus grande surprise ça l’a excité

    Désormais je l’assume : je suis exhib, coquine, domina et j’adoreuh

    Quant un mensonge à pu sauver ma sexualité et me réaliser en tant que femme charnel.. sérieux j’y croyais pas

Poster un commentaire