Atelier « Couple, désir et plaisir dans le temps » à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

1
24 novembre 2016 à 16 h 12 min  •  Catégorie Comptes-rendus des ateliers par  •  1 Comment

Maintenir le désir, et conserver le plaisir, au sein d’une relation amoureuse durable, vaste sujet pour tou-te-s !

Nous étions une petite quinzaine à en parler dans la boutique La clef des charmes, toujours très accueillante.
Nous avons commencé par nous souvenir que le plaisir, ça ne démarre pas au lit ! Pour en éprouver dans sa vie érotique, encore faut-il garder une place privilégiée pour lui dans notre quotidien, seul-e ou ensemble.

Et parmi toutes nos obligations, ça relève parfois d’un véritable art !

Quels sont donc les obstacles au plaisir et au désir, notamment lorsque l’on vit en couple depuis un moment ? Ils sont nombreux, et personne n’est à l’abri, déculpabilisons-nous ! Nous nous sommes lâchés avec légèreté pour les sortir de nous comme un exutoire.

Vie quotidienne, tâches ménagères, enfants (petits, ils prennent du temps et on est fatigués ; plus grands, ils comprennent ce qui se passe quand on est enfermés; encore plus grands, ils nous font parfois la surprise de revenir vivre chez nous !), rythmes divergents, fusion, sur-adaptation à l’autre, la fameuse « anesthésie » qui menace chaque individu du couple s’il n’y prête garde, et il y en a d’autres !

Esther Perel le dit dans son très bon ouvrage « l’intelligence érotique », le désir provient de l’inconnu, de l’aventure, ce qui est contradictoire souvent avec la sécurité et l’intimité recherchées dans une relation de conjoint-e-s.

Nous avons ensuite réfléchi aux stratégies pour contourner ces obstacles, parce que faire vivre le désir et le plaisir, tout le monde a été d’accord, ça relève d’une démarche proactive… et l’admettre est déjà un immense premier pas !

Se connaître soi-même pour commencer et être en capacité d’exprimer ses besoins et ses envies, se responsabiliser sur son propre plaisir, communiquer, se toucher, même à peine, regarder l’autre et y être attentif-ve, se garder absolument des moments privilégiés pour le couple, parfois en dehors du domicile, les prévoir, avoir un espace protégé pour soi à la maison, le signifier aux enfants… même petits, oui oui ! Et puis apprendre à jouer, à développer sa créativité, dans le sexe, mais dans toute la vie relationnelle aussi… Quelques pistes, parfois faciles à mettre en place, parfois excessivement difficiles quand le quotidien nous déborde…

Céline, la patronne du lieu, nous a montré quelques objets qui peuvent apporter de la variété et enrichir notre vocabulaire érotique de façon ludique.

Et Savage Slit, qui a rejoint l’équipe des dessinatrices, nous a fait de splendides illustrations qui donnent le sourire… Merci à elle !

Alors, non, pour ce sujet encore plus qu’un autre, il n’y a strictement aucune recette magique, est-ce regrettable ou réjouissant, car cela permet de créer ? Par contre, je crois que pendant ces 3 heures, on a exploré nombre de bons et de mauvais ingrédients… A vous de cuisiner maintenant !

Prochain atelier le 8 décembre : Sexualité Féminine, déconstruisons nos croyances limitantes.

Poster un commentaire