Le baiser, une gourmandise à consommer sans modération…

2
10 mars 2014 à 14 h 29 min  •  Catégorie Amour / sexualité par  •  2 Commentaires

Le mot « baiser » tire ses racines du latin basium (de même sens), dont l’origine serait onomatopéique et correspondrait au bruit que font les lèvres donnant un baiser.Le verbe « baiser » a longtemps conservé un sens proche du bas-latin bassiare qui signifie « embrasser, tenir dans ses bras contre soi ». Mais le verbe « baiser » aujourd’hui à un autre sens. C’est le Marquis de Sade qui est à l’origine du glissement de sens du verbe baiser; « Allons, Dolmancé, baise-la jusqu’à la garde » dans La Philosophie dans le boudoir (1785)

Nous ne sommes pas les seuls à nous embrasser amoureusement sur la planète, le chimpanzé bonobo le pratique avec la langue.

On considère que c’est une marque d’affection ou de respect dans 90 % des cultures du monde. Dans quelques pays d’Afrique subsaharienne, d’Asie, ou de Polynésie, il n’est cependant pas pratiqué.

D’où vient cette étrange pratique quasi-universelle ? Certains anthropologues pensent que la première salutation de ce type serait un échange nez à nez pour humer l’odeur de l’autre afin de le reconnaître ou vérifier son état de santé. Glamour, n’est-ce pas ?

Il y a eu de nombreuses représentations, dans l’art (peinture, sculpture), du baiser : on pense à Rodin bien sûr, et à celui de Klimt. Mais les baisers ont commencé à vraiment poser problème aux censeurs avec l’arrivée du cinéma. Le premier baiser est apparu tout juste un an après l’invention du cinématographe. En 1896, « The Kiss », de William Heise, montre donc un couple victorien, s’embrassant (sans la langue) pendant près de 20 secondes, en noir et blanc. Jugé pornographique, il a provoqué la première demande de censure au cinéma. Plus tard, dans le « Don Juan » d’Alan Crosland (1926) on y comptabilise pas moins de 127 baisers échangés. La goutte d’eau qui pousse certains à sévir. Dès 1927, le code Hays est mis en place afin de préserver la bonne morale au cinéma. Une liste de tabous (la nudité, la perversion, les baisers sensuels …) est énumérée comme étant à proscrire des réalisations.  Il a été appliqué de 1934 à 1966 !

Alfred Hitchcock, le maître du suspense, prend le détournement de la censure avec son film « Les Enchaînés », tourné en 1946. Ingrid Bergman et Cary Grant commencent par s’embrasser sur le balconet traversent tout l’appartement, séparant leurs lèvres toutes les trois secondes (la durée réglementaire du baiser au cinéma à cette époque) pour dire leur texte. La séquence dure trois minutes. Les membres du comité Hays se voient obligés de remettre le compteur à zéro à chaque séparation de lèvres.

En France, les instances religieuses diabolisent le cinéma des frères Lumière. En 1916 une commission de contrôle est mise en place, qui censure les films suivant plusieurs critères: moraux, délinquance juvénile, politiques. Tous les scénaristes pratiquent la « coupure » de leur scénario pour satisfaire aux exigences de la commission de contrôle et du ministre de tutelle. Cela aura lieu jusqu’en 1958, où sera mis en place un système d’interdiction par rapport à l’âge : moins de 16 ans, moins de 18 ans, etc.

Aujourd’hui, on s’embrasse dans la rue, sur les écrans, il n’y a plus de gêne ? Oui, pour les hétéros. Beaucoup de couples homosexuels hésitent encore, hors quartiers gays, à s’embrasser dans la rue. D’où d’ailleurs les Kiss-in, des rassemblements de couples gays qui s’embrassent, pour affirmer politiquement leur identité.

Bon mais le baiser en vrai c’est quoi ?

Il y a plusieurs façons d’embrasser : Le baiser peut être : social (pour saluer quelqu’un), amical, familial, amoureux, érotique.

Mise à part le baiser social, on pose ses lèvres sur la peau ou la bouche d’une personne pour lui montrer notre attachement. C’est une forme d’expression de l’intimité entre deux personnes. On s’apprécie, on s’aime alors on s’embrasse… Lorsque deux personnes sont attirées l’une envers l’autre, le baiser est souvent l’amorce d’un instant érotique, ou bien d’un câlin tendre et affectueux. Bon jusqu’ici je ne vous apprends rien mais…que se passe-t-il lorsque l’on s’embrasse ?

Le baiser est l’un des signaux sexuels non verbaux des plus intimes dont nous disposons. C’est une expérience totalement sensorielle et sensuelle. Tous les sens sont en éveils.

Lors d’un baiser, les glandes sébacées situées dans la bouche et aux commissures des lèvres libèrent des substances chimiques telle que l’ocytocine (Cette hormone favorise les interactions sociales amoureuses, l’altruisme, l’empathie, l’attachement… On l’appelle l’hormone de l’amour et du bien-être). Le baiser est donc un fort stimulant sexuel à lui tout seul.

Notre propre empreinte salivaire, notre souffle et la stimulation des glandes sébacées lors d’un baiser est une façon très sensuelle de délivrer nos données personnelles avec l’autre.

Après un baiser profond et l’échange du message biologique, nous savons presque instantanément si nous convenons physiquement à l’autre.

Après quelques années de vie commune, nous avons tendance à oublier d’embrasser l’autre, ou bien on le fait plus machinalement sans grande conviction. Pourtant, embrasser son partenaire en y laissant de la salive permet de libérer ces substances chimiques et donc d’entretenir l’intimité du couple.

En quelques mots, plus vous vous embrasserez plus vous vous sentirez bien et amoureux. En voilà une solution plutôt agréable pour que votre couple dur longtemps !

Une autre réaction intéressante : les lèvres gonflent et deviennent plus rouge avec l’excitation. D’ailleurs, lorsque les femmes ont un rouge à lèvres très rouge, l’effet sur les hommes est instinctif.

Pour certaines personnes, le baiser reste tout de même un acte anodin. On peut l’attribuer à n’importe quelle personne facilement. Pour d’autre, il peut être considéré plus intime et plus important qu’un acte sexuel. Si vous ne comprenez pas pourquoi il ou elle ne vous embrasse pas alors même que vous  avez des rapports sexuels ensemble, c’est  simplement que pour cette personne, le baiser est l’expression de sentiments amoureux. Si il ou elle est uniquement votre « sexfriend », il estimera que vous ne méritez pas ses lèvres. Les prostituées d’ailleurs le savent mieux que quiconque car elles font « tout sauf ça », elles n’embrassent pas.

Nous avons vu que notre empreinte salivaire délivre des données lors d’un baiser alors évidement, on ne va pas vous apprendre à vous embrasser, mais bon… le baiser étant la base d’un début de relation sachez que certaines odeurs fortes risquent de masquer ce que nous sommes sexuellement.

Voici la liste des choses qui masquent notre empreinte salivaire :

•             L’ail

•             Le dentifrice et spray pour haleine… (Aller je sais que vous êtes déçu(e) vous en aviez un dans votre sac, c’est ça ?)

•             La cigarette

•             L’alcool

Cependant, il n’est pas toujours facile de prévoir un baiser donc pas de panique si n’avez pas pu vous empêcher de fumer ou que votre repas contenait de l’ail vous pourrez toujours vous rattraper au prochain rdv…

Notre façon d’embrasser et le miroir de ce que l’autre sera lorsque nous ferons l’amour… Trop vite, trop fort, moins fort, plus profond, en suçotant la langue, en mordillant les lèvres, en léchant les dents, en mélangeant les langues, avec de la pression… Accordez-vous avec votre partenaire car ce que vous aimez n’est pas forcément ce qu’il ou elle aimera. Apprenez à vos bouches à se connaître et à naviguer ensemble pour que cet instant soit plaisant et que l’on est envie de recommencer toujours.

Bon, le côté moins glamour du baiser, mais il est important de le savoir tout de même : la bouche est un endroit intime et aussi très fragile. Elle peut transmettre certaines MST et virus tel que l’herpès. Mais c’est tellement bon !

« Le baiser est la seule gourmandise qui ne fait pas grossir » Marylin Monroe

2 Commentaires

  1. Pingback: Le baiser, une gourmandise à consommer sans modération… | Alexia B.

  2. Potin-Kahn Dominique / 6 juillet 2016 at 17 h 13 min / Répondre

    Approche large du baiser, fort intéressante et documentée tout en restant légère. Bravo et merci !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.